Conseils

A qui s’adressent ces conseils ?

Les pages classées dans cette rubrique se veulent un petit mémento des différents usages à l’intention du possesseur de films argentiques. Les bonnes pratiques que vous y trouverez font partie du quotidien de notre laboratoire, mais il peut être intéressant pour tout un chacun de connaître certaines des bases historiques et techniques décrites ici.

Les différents conseils constituant ces pages sont extraites de 5 sources principales d’information :

  • Notre expérience de professionnels du film
  • Les recommandations édictées par Kodak (« The book of film care« )
  • Les recommandations du IPI (Image Permanence Institute, subdivision du Rochester Institute of Technology faisant autorité dans les études de conservation du support film dans la durée)
  • Le site www.filmpreservation.org (traduction libre de certains passages)
  • Les conseils fournis sur les publications papiers de l’association pour la mémoire audiovisuelle Suisse

Ces conseils sont classés (???) dans les rubriques suivantes :

En préambule, et si vous ne lisez que ces 3 recommandations, les consignes principales sont :

  1. Ne jamais passer un film que vous ne connaissez pas dans un projecteur ou une visionneuse sans un examen du film au préalable.

  2. Ne pas nettoyer des films avec un produit non rigoureusement adapté, vous risquez de les abîmer tout de suite (rayures, …) ou de mettre en péril leur conservation

  3. Ne jamais détruire un film, même s’il paraît en mauvais état, sans consulter quelqu’un de compétent en la matière. Chaque film est unique, le patrimoine cinématographique amateur et professionnel disparaît chaque jour, aidez-nous à garder en vie notre histoire !

Merci de lire ces conseils, ils vous permettront de mieux comprendre le film et de mieux le préserver.