Restauration des films

Pourquoi effectuer une restauration des films ?

Les films amateurs sont très souvent mal conservés, par faute d’équipement et de locaux adaptés. Tout le monde ne peut pas dédier une salle climatisée et stabilisée en hygrométrie pour conserver ses films …

 

Restauration des films

Raisons principales pour la Restauration des films

 

Plusieurs facteurs influencent la conservation des films :

  • Leur utilisation
    • Rayures récoltées dans un projecteur mal nettoyé ou mal conçu
    • Film brûlé par une lampe trop puissante (si le film casse, l’avancement s’arrête et le film reste quelques secondes juste en face de la lampe, il peut brûler si ce délai s’allonge trop)
    • Ruptures du film nécessitant des collures multiples, parfois mal réalisées
    • Détérioration des perforations du film, rendant l’image instable à la numérisation (dans ce cas par exemple, la restauration des films constituera en une stabilisation de l’image par des procédés numériques modernes, après la numérisation)
  • L’endroit et les conditions de stockage
    • L’humidité est un facteur de dégradation très important pour les films, elle favorise largement la prolifération d’un champignon spécifique à la pellicule qui se propage dans la gélatine elle-même. Cette réaction, appelée ‘syndrome du vinaigre’ dans la profession ou décomposition acétique pour être plus précis, est aisément reconnaissable à l’odeur vinaigrée très forte qui se dégage alors des films. La réaction est irréversible et sera difficilement arrêtée, il convient bien sûr d’effectuer une numérisation de films la plus rapide possible, suivie d’une restauration colorimétrique poussée.
    • La sécheresse excessive est surtout préjudiciable aux plus anciens supports de films (cas du Pathé Baby en particulier) car elle rend la pellicule très sèche et la déforme. Le film en lui-même perd sa planéité, il peut alors être gaufré (déformations irrégulières du film dans sa longueur) ou tuilé (cintrage latéral, la tranche du film apparaît alors comme une ‘tuile’ convexe). Dans les cas graves, la sécheresse du support provoque un rétreint du film (le support du film rétrécit, ses propriétés géométriques changent et le passage dans un projecteur ou un télécinéma devient plus difficile). Enfin, un film trop sec devient cassant et plus difficile à traiter …
  • La nature du film lui-même
    • La technique de production du film n’a pas toujours été parfaite, loin de là, et les améliorations technologiques ayant marqué l’histoire du cinéma d’amateur furent parfois très importantes pour la conservation du film lui-même. Sans parler du film ‘flamme’ ou film inflammable, les premières pellicules produites étaient de bien moins grande qualité que les pellicules actuelles, et leur stabilité dans le temps prêtait parfois le flanc à une vive critique.
    • A la grande époque du cinéma d’amateur, plusieurs multinationales de la chimie ont tenté, avec plus ou moins de succès, de concurrencer Kodak. Si Fuji, grand inventeur de techniques de cinématographie et promoteur essentiel du format ‘Double Super 8′ fut une référence méritée, d’autres fabricants de film comme Gevaert, Agfa, Perutz ou Ferrania tentèrent de profiter d’un marché florissant sans apporter les garanties et l’expérience de Kodak. Souvent moins chères que les pellicules Kodak, elles avaient des défauts et, pour la plupart, une stabilité chromatique dans le temps assez mauvaise. D’où des teintes qui virent parfois au rose, au fuchsia ou au bleuté sombre … qui nécessitent toutes une restauration des films après leur numérisation.

Par ailleurs, des facteurs inhérents à la prise de vue elle-même peuvent nécessiter une correction qui rentre dans le cadre de la restauration des films.

 

filtre additionnel pour caméra 8mm

filtre additionnel pour caméra 8mm

En effet, la prise de vue d’amateur n’était pas une sinécure :

  1. Pour les films 8mm, la pellicule courante en inversible couleur était de type ‘lumière du jour’ (Daylight en anglais chez Kodak). La prise de vue en intérieur nécessitait l’utilisation dun film bleu (Wratten 80A, voir photo) pour corriger la dominante de couleur de l’éclairage artificiel. Lors d’une prise de vues composée d’intérieur et d’extérieur, il n’était pas rare d’oublier d’enlever ou de mettre ce film, pris dans l’action intense dun cadrage incertain … Le résultat  de cet oubli est un film très orangé en intérieur, assez peu esthétique il faut bien le reconnaitre. La restauration des films peut corriger en totalité ce problème de prise de vue, vous permettant d’accéder à un film bien meilleur que ce qu’il a jamais été !!!

    filtre orangé pour Super 8

    filtre orangé pour Super 8

  2. Conscients de ce problème, les concepteurs de chez Kodak ont innové quand le format Super 8 est apparu : la pellicule couleur était de type ‘lumière artificielle’ (Tungsten pour les anglophones), et il fallait cette fois intercaler un filtre orangé (Wratten 85B) pour corriger la colorimétrie en extérieur. Dans la plupart des caméras Super 8, ce filtre était intégré à l’intérieur de la caméra et un bouton ou un sélecteur permettait d’utiliser le filtre ou pas. C’est un gros avantage, car la luminosité en intérieur étant souvent plus faible, le fait de ne pas avoir à intercaler un filtre permet de gagner beaucoup en luminosité … au prix d’un changement radical d’habitudes pour le cinéaste amateur !!! Nombreux sont les fans de 8mm qui, en passant au Super 8, ont mis plusieurs années à oublier leurs vieux réflexes ! Encore une occasion évidente où la restauration des films se montre nécessaire.

 

Quelles sont les techniques de restauration utilisées ?

Une grande partie des techniques utilisées font partie de notre savoir-faire, acquis en plus de 20 ans d’expérience dans le télécinéma professionnel.

Ces techniques sont à la fois manuelles (liées à l’état de conservation du film par exemple),  et liées au matériel de pointe que nous utilisons (Étalonnage sur station professionnelle par exemple).

N’hésitez pas à nous contacter ou a solliciter votre présence lors du transfert de vos films, vous pourrez apprécier la maîtrise des techniques de restauration des films que nos équipes possèdent !

Nous sommes Experts en restauration des films, n’hésitez pas à nous consulter pour les vôtres !